Back to top

Boissons fermentées non alcoolisées : leurs bienfaits au quotidien

Boissons fermentées non alcoolisées : leurs bienfaits au quotidien

Les boissons fermentées sont consommées depuis de nombreux siècles dans de nombreuses cultures à travers le monde. Aujourd’hui encore, ces boissons healthy ont le vent en poupe et sont consommées par des milliers de personnes. Leur succès est intimement lié au processus de fabrication et aux bienfaits qu’elles apportent à l’organisme. Les boissons fermentées subissent en effet un processus naturel de fermentation qui enrichit les aliments en bons nutriments, les rend plus digestes, allonge leur durée de conservation, intensifie leur goût et réduit leur teneur en sucre. Elles sont donc riches en acides, en probiotiques et en enzymes bénéfiques pour la santé. Vous cherchez un breuvage naturel, riche en saveurs et capable d’améliorer votre santé ? Découvrez les bienfaits au quotidien des boissons fermentées non alcoolisées.

Contents

Qu’entend-on par boissons fermentées non alcoolisées ?

À la base, une boisson fermentée non alcoolisée résulte d’un processus naturel de fermentation au cours duquel des micro-organismes tels que des levures, des bactéries ou des champignons interagissent avec des ingrédients comme l’eau, les jus de fruits ou le thé. Pendant la première phase de la fermentation, la levure de bière convertit le sucre en alcool. Mais le but n’étant pas de fabriquer une boisson alcoolisée, une deuxième étape intervient. Au cours de cette étape, les bactéries acétiques agissent pour métaboliser l’alcool produit par la levure en acides organiques tels que l’acide acétique responsable du caractère vinaigré de certaines boissons fermentées sans alcool.

Le résultat est une boisson pétillante et parfumée, gorgée de probiotiques bénéfiques pour la santé digestive. Contrairement aux boissons fermentées traditionnelles qui contiennent de l’alcool, le processus de fermentation des boissons fermentées non alcoolisées permet de créer une palette de saveurs et d’arômes uniques. Il existe une grande variété de boissons fermentées non alcoolisées qui ont des caractéristiques uniques en matière de texture, de saveur et de niveau de gazéification. Les saveurs de ces breuvages sains vont du subtil au corsé. Les boissons fermentées non alcoolisées offrent une alternative intéressante pour ceux qui cherchent à éviter l’alcool tout en profitant des bienfaits de la fermentation.

kéfir boisson fermentée

Exemples de boissons fermentées sans alcool

Il existe de nombreux types de boissons fermentées sans alcool. L’une des plus célèbres est le kombucha. Il est produit en fermentant du thé (blanc, noir ou vert) sucré avec une culture symbiotique de bactéries et de levures généralement appelées « scoby » (Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast) ou « souche de kombucha ». Ces micro-organismes entrent en action, se nourrissent du sucre et transforment le thé en une boisson fermentée désaltérante, peu sucrée et pétillante qui s’apparente à du soda.

Le kéfir de lait est également une boisson fermentée non alcoolisée emblématique. Il est obtenu à base de fermentation de crème fraîche épaisse ou de lait entier avec des grains de kéfir de lait de brebis, de chèvre ou de vache. Les grains de kéfir sont en effet des granules de graisses, de sucres et de protéines riches en bactéries et en levures. Ils réduisent la teneur en lactose (responsable de l’intolérance) du lait et sont très digestes. Il existe également le kéfir de fruits qui est préparé en laissant fermenter des fruits et des grains de kéfir de fruits dans de l’eau sucrée. On obtient une boisson légèrement pétillante, sucrée, acide et qui ressemble à un soda.

Le lassi est aussi une boisson fermentée sans alcool incontournable. Il s’agit d’une boisson traditionnelle indienne préparée en mélangeant du yaourt ou du lait fermenté avec des épices, de l’eau et du sucre. On peut y ajouter un fruit ou du miel pour une touche sucrée. Ce breuvage peut également être fait en version salée pour accompagner des mets épicés. Dans ce cas, il suffit de remplacer le sucre par le sel et d’ajouter des feuilles de menthe ou de la coriandre.

Il existe de nombreux autres exemples de boissons fermentées sans alcool qui sont bénéfiques pour la santé. On peut citer entre autres le kvas, le kanji, le boza, le jun, l’hydromel et le ginger-beer.

lassi boisson fermentée

Les différents bienfaits constatés de ces boissons

En plus de leurs profils gustatifs uniques, les boissons fermentées non alcoolisées sont prisées pour leurs propriétés nutritives. Elles offrent de nombreux bienfaits pour la santé.

Amélioration de la digestion

Le plus grand avantage des boissons fermentées est qu’elles facilitent la digestion. En effet, ces breuvages sont souvent gorgés de probiotiques qui sont des micro-organismes bénéfiques pour la flore intestinale. Une fois ingérées, les bactéries saines et les levures contenues dans ces boissons favorisent un équilibre microbien pour améliorer la santé intestinale. Elles apportent les prébiotiques et les probiotiques nécessaires pour maintenir le microbiote en bonne santé. La consommation de boissons fermentées sans alcool peut donc aider à soulager les problèmes tels que les ballonnements, les troubles gastro-intestinaux et peut même améliorer les symptômes du syndrome de l’intestin irritable(SII).

La fermentation permet de débloquer des nutriments essentiels qui rendent ces boissons plus digestes et plus assimilables. Elles ont une forte teneur en acides aminés, en vitamines B, en enzymes et d’autres composés bioactifs qui apportent un grand coup de pouce nutritionnel à l’organisme. La consommation du kombucha par exemple pendant un repas ou en apéritif permet de profiter de soirées pizzas ou raclettes sans aller se coucher avec un estomac en souffrance.

Réduction de l’inflammation

Grâce à leur teneur élevée en probiotiques, les boissons fermentées non alcoolisées favorisent un équilibre microbien dans le système digestif et agissent comme des régulateurs naturels de l’inflammation. Les probiotiques présents dans des boissons comme le kombucha et le kéfir aident à moduler la réponse immunitaire de l’intestin, ce qui impacte directement l’inflammation. En régulant positivement les processus inflammatoires, ces boissons peuvent contribuer à atténuer les symptômes associés à des problèmes inflammatoires tels que les troubles gastro-intestinaux tout en soutenant la santé globale du corps.

L’intégration régulière de boissons fermentées non alcoolisées dans l’alimentation peut réduire l’inflammation dans le corps. Elles peuvent même donner un coup de pouce pour réduire les symptômes de l’arthrite et les douleurs articulaires.

Amélioration du métabolisme et perte de poids

Selon certaines études, la consommation régulière de boissons fermentées non alcoolisées pourrait avoir des effets bénéfiques sur le métabolisme. Les probiotiques peuvent en effet influencer positivement la composition de la flore intestinale et améliorer le métabolisme. Ce qui peut aider dans la régulation du poids, dans la combustion de l’excès de graisse et dans la réduction de l’obésité.

Ces boissons naturelles sont également riches en antioxydants et en vitamines qui aident à renforcer le système immunitaire. Les probiotiques préviennent et luttent contre les infections et empêchent le développement des bactéries pathogènes.

Où se procurer ses boissons fermentées ?

Avec la démocratisation des boissons fermentées non alcoolisées, elles sont désormais plus accessibles que jamais pour le plus grand bonheur de leurs adeptes. Elles sont proposées dans de nombreux endroits. Dans les épiceries spécialisées et les magasins d’aliments naturels, on peut trouver des variétés artisanales comme le kombucha, le kéfir et de nombreuses autres boissons toniques fermentées. Ces établissements offrent généralement une sélection diversifiée pour permettre aux consommateurs d’explorer différentes marques et saveurs et différents styles.

On peut aussi se procurer de ces boissons sans alcool dans de nombreux supermarchés classiques. Les marchés de producteurs locaux constituent une autre source privilégiée pour acheter des boissons fermentées sans alcool produites avec soin par des artisans passionnés.

Il existe également de nombreuses plateformes en ligne sur lesquelles on peut trouver ces breuvages. En effet, de nombreux producteurs proposent leurs produits directement aux consommateurs via des sites internet dédiés. Il est donc possible de faire des commandes en ligne et d’être livré à domicile. Pour ceux qui aiment l’aventure culinaire, la fabrication maison de boissons fermentées non alcoolisées est une excellente option. Il suffit d’avoir le bon matériel et d’acheter les ingrédients de départ. De nombreux sites proposent les matériaux adaptés pour créer facilement une brasserie à domicile.

Les cultures de base comme les grains de kéfir ou les cultures de kombucha peuvent être trouvées en ligne ou dans des magasins spécialisés. De plus, des cours et des ateliers consacrés à la fermentation sont proposés dans certaines communautés pour permettre aux amateurs de s’initier à l’art de créer leurs propres breuvages fermentés.

boisson fermentée kombucha

Comment les conserver ?

La conservation adéquate des boissons fermentées non alcoolisées est capitale pour maintenir leurs saveurs et préserver leurs propriétés bénéfiques. Ces breuvages contiennent des cultures de bactéries et de levures vivantes. Leur stockage nécessite donc une approche différente de celle des boissons traditionnelles. Il est conseillé de les stocker dans un endroit frais, à l’abri de la lumière directe du soleil afin de maintenir la stabilité des cultures microbiennes. La réfrigération est généralement recommandée pour ralentir le processus de fermentation et préserver la qualité de la boisson.

Les contenants utilisés pour conserver ces boissons jouent également un rôle important. L’idéal est d’opter pour des bouteilles en verre hermétiques pour éviter l’oxydation et l’infiltration de l’air. Il est conseillé de ne pas remplir complètement les bouteilles pour laisser un espace d’expansion en cas de formation de gaz pendant la fermentation. Une fois ouvertes, les boissons fermentées non alcoolisées doivent être consommées rapidement pour profiter de toute leur fraîcheur. Toutefois, il est possible de les garder au réfrigérateur pour les conserver plus longtemps après ouverture. La durée de conservation idéale de ces breuvages diffère en fonction de leur type et des ingrédients spécifiques utilisés.

Ceux qui fabriquent leur boisson fermentée non alcoolisée à la maison peuvent utiliser la méthode de pasteurisation pour prolonger leur durée de vie. Cela peut détruire cependant les probiotiques bénéfiques présents dans la boisson.

Fréquence de consommation recommandée

La fréquence de consommation recommandée pour les boissons fermentées non alcoolisées dépend de nombreux facteurs comme les préférences individuelles, la tolérance digestive et les bienfaits recherchés. En général, boire régulièrement ces breuvages peut être bénéfique pour la santé digestive. On peut intégrer une portion quotidienne de kombucha ou de kéfir dans son alimentation pour fournir à l’organisme les probiotiques essentiels pour maintenir un équilibre microbiotique dans l’intestin.

Cependant, il faut faire preuve de modération. Des quantités excessives peuvent en effet conduire à une surcharge de probiotique, ce qui peut ne pas être toléré par tout le monde. Une consommation trop fréquente de boissons fermentées non alcoolisée peut entraîner des inconforts gastro-intestinaux chez certaines personnes. Il est donc conseillé de débuter avec de petites quantités et d’observer les réactions de son organisme.

De plus, les boissons fermentées non alcoolisées peuvent contenir une certaine quantité de sucre même après fermentation. Les personnes qui surveillent leur consommation en sucre doivent donc choisir des options avec des niveaux de sucre plus bas.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 4 =