Back to top

Les produits CBD dans la gastronomie : une touche de nouveauté dans la cuisine moderne

Les produits CBD dans la gastronomie : une touche de nouveauté dans la cuisine moderne

Le cannabidiol (CBD), ce phytocannabinoïde non psychoactif extrait du chanvre, s’invite de plus en plus dans le monde culinaire. Il apporte une touche de bien-être aux plats ainsi qu’une expérience gustative inédite. On peut ainsi émerveiller ses papilles tout en profitant de ses multiples bienfaits. Mais comment utiliser efficacement les produits CBD dans la gastronomie ?

Contents

Infusions : techniques et conseils pour cuisiner avec le CBD

Que l’on ait décidé de choisir une fleur de CBD ou une autre forme, il convient tout d’abord de décarboxyler le produit à une température comprise entre 100 et 120 °C. Cela doit se faire pendant une durée approximative de 40 à 45 minutes. À savoir que la décarboxylation vise à convertir en sa forme active le cannabidiol. Lors de l’étape qui suit, on doit mélanger le CBD préalablement décarboxylé avec du corps gras qui en activera les effets. On peut utiliser de l’huile d’olive, de coco, de tournesol, de chanvre, du lait ou du beurre. Toutefois, il faut respecter un ratio d’environ 10 à 15 % de cannabidiol pour 85 à 90 % d’huile.

Le tout doit être mijoté à feu doux pendant 60 minutes environ, en remuant occasionnellement pour une diffusion uniforme. Après l’infusion, le mélange doit être filtré à travers un tamis fin ou une étamine. Le but est d’éliminer tout résidu végétal. Puis, on doit conserver dans un récipient hermétique à l’abri de la lumière la solution ainsi filtrée. Cette dernière peut être utilisée de multiples façons. On peut l’ajouter à des sauces vinaigrette, des marinades ou l’utiliser pour remplacer une partie de l’huile ou du beurre dans ses gâteaux, cookies et autres pâtisseries. Il ne faut surtout pas hésiter à expérimenter différentes saveurs et textures pour trouver les combinaisons plaisantes. Le mieux est de commencer par des dosages faibles et d’augmenter progressivement en fonction des effets ressentis.

Recette au CBD

Comment le CBD influence-t-il les saveurs des plats ?

Le cannabidiol peut faire office de modulateur de goût. À ce titre, il équilibre les saveurs épicées ou fortes et ajoute une note aussi terreuse que complexe qui complète les ingrédients principaux. Le même phytocannabinoïde peut rendre plus intenses et plus vibrantes certaines saveurs d’après les amateurs. De plus, il peut apporter une sensation d’équilibre et de douceur en bouche, et conférer ainsi une texture ronde et onctueuse aux plats. Cela est particulièrement intéressant pour les desserts et les mets réconfortants.

Le CBD peut stimuler la salivation, ce qui peut améliorer la perception des saveurs et rendre l’expérience gustative plus agréable. On peut ajouter à tout cela la stimulation ou la diminution de l’appétit selon les besoins individuels. Le cannabidiol peut ainsi être un atout pour les individus qui cherchent à améliorer leur digestion ou à réguler leur poids.

Comment bien choisir les produits à base de cannabidiol pour la cuisine ?

Cuisiner avec du CBD nécessite des produits sûrs et qualitatifs. Il faudra choisir des dérivés du cannabidiol issus de cultures biologiques et certifiés par des organismes indépendants. Cela atteste d’une production respectueuse de l’environnement, de la santé et du bien-être des consommateurs.

Pour ce qui est de la concentration en cannabidiol, celle-ci doit être adaptée aux besoins de l’acheteur, à ses objectifs et à son profil. Par ailleurs, il y a lieu de privilégier l’extraction au CO2 supercritique qui permet de préserver l’ensemble des phytocannabinoïdes et des terpènes présents dans le chanvre. Il s’agit en plus d’une méthode ecofriendly dans le sens où l’on utilise un solvant “vert”.

À savoir que le CBD se présente sous diverses formes, telles que les huiles, les fleurs, les cristaux, les produits comestibles… On doit opter pour celle qui correspond le mieux à ses préférences et à ses besoins culinaires. En outre, on ne doit surtout pas hésiter à consulter les avis d’autres utilisateurs et les analyses de laboratoire. C’est ce qui permettra à l’acheteur de se faire une idée de la qualité, de la fiabilité et de la réputation des produits qui l’intéressent.

Les articles qui proviennent de marques fiables et éthiques sont préconisés. L’acheteur a tout intérêt à contacter les producteurs pour obtenir plus d’informations sur leurs pratiques de culture et d’extraction. Et enfin, il faudra vérifier que les dérivés du CBD que l’on souhaite choisir soient licites. Ils doivent être issus de variétés de chanvre homologuées par la Commission européenne. Leur teneur en THC doit être inférieure à 0,3 %.

Les tendances et innovations culinaires avec le CBD

On trouve tout d’abord l’incorporation du CBD dans des cocktails, thés et cafés qui offre une expérience de détente et de plaisir gustatif. Les chocolatiers et pâtissiers utilisent aussi le même phytocannabinoïde pour créer des douceurs qui ravissent les papilles. Ces derniers apportent de surcroît un sentiment de bien-être. De plus, le cannabidiol trouve sa place dans les cuisines spécialisées : il ajoute de la profondeur aux plats végétaliens et sans gluten. On peut ajouter à tout cela les menus de dégustation proposés par certains restaurants étoilés et qui offrent une expérience culinaire aussi innovante que complète. Chaque plat qui y est inclus est accompagné d’une touche de CBD.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

53 − 52 =