Back to top

Pourquoi devenir pâtissier ? Le guide

Pourquoi devenir pâtissier ? Le guide
Le métier de pâtissier vous aspire tout comme la cuisine. Ou bien vous voulez intégrer un environnement professionnel et découvrir les différentes facettes de la gastronomie. Si vous êtes jeune diplômé ou en reconversion professionnelle, quelles sont les étapes pour devenir pâtissier ?

Contents

La maîtrise des desserts

Le métier de la pâtisserie est l’art de concevoir des desserts dans un ordre bien précis. Pour maîtriser ce métier, il faut suivre une formation de pâtisserie française auprès des centres d’apprentissage agréés. Après le cursus, un pâtissier doit savoir gérer la quantité, les recettes, le choix des ingrédients, le mode de cuisson, le conditionnement, etc. En bref, c’est tout un tas de processus. Le chef pâtissier est celui qui conçoit des gâteaux, des desserts moelleux à la bouche, des délices aux fruits rouges, des goûters sous forme de biscuits, etc. C’est une personne qui maîtrise la conception des pâtes (feuilletées, brisées, sablées, etc.), des garnitures, des modes de cuisson, du plaisir des yeux, etc. Pour ce dernier, le dressage d’un dessert doit être appétissant, doit attirer le regard et doit être équilibré. Et c’est aussi une personne méticuleuse, soucieuse des détails et respecte une ligne de conduite comme la propreté, l’heure, les produits de qualité, etc.

Un métier passionnant

Choisir le métier de pâtissier, c’est découvrir une passion dans laquelle la personne ne s’ennuie jamais. C’est un domaine très vaste, car il est possible de connaître différentes spécialités régionales, des grands classiques de desserts français, une grande connaissance de la viennoiserie, etc. Après avoir suivi des études, un chef pâtissier doit faire sa propre création et trouver sa voie dans un monde concurrentiel. Il doit aussi se plier à la demande des convives et s’adapter à la disponibilité de matières. Comme la conception des garnitures varient suivant les saisons à la différence des produits surgelés qui sont disponibles toute l’année. L’autre avantage est que le métier de la pâtisserie est transfrontalier dont il est possible de l’exercer partout. Il y aura toujours des personnes qui vont célébrer des événements (mariage, anniversaire, baptême, …) et auront besoin de confiseries ou de desserts pour agrémenter une fête.

Une cuisine artistique

La pâtisserie demande aussi de la prouesse dans l’art de concevoir les desserts. Dans l’étape finale, le chef pâtissier va vouloir démontrer tout son savoir-faire dans la conception du dessert, son goût, l’art du dressage pour que le plat soit le plus appétissant possible. C’est un domaine qui mélange la connaissance de l’art, car il existe des desserts qui défient les imaginations. Il est possible de trouver par exemple des sculptures en chocolat, des pâtes à sucres de différentes couleurs, des décorations en forme de fleurs, etc. Quelle que soit la spécialité choisie, un chef doit maîtriser son art et respecter l’équilibre entre le goût, la composition des ingrédients et la présentation du menu aux clients.

Respect de la qualité

Pour les grands professionnels qui proposent différents plats au public. Il doit respecter la démarche qualité dans le processus de fabrication d’un dessert. Cela commence dès le choix des matières premières, le conditionnement des produits dans de grands espaces frigorifiques, le respect des produits de qualité et les normes agroalimentaires. Il doit aussi respecter la propreté avant de servir les plats aux convives.

Comment devenir pâtissier professionnel ?

Pour devenir un chef pâtissier, il faut suivre des formations organisées par des établissements qui ont une certaine renommée. Le cursus est accessible dès la classe de troisième. Parmi les spécialités disponibles, il y a :
– les certifications de niveau CAP comme le CAP chocolatier, le MC cuisinier dessert, le CAP glacier ;
– les diplômes de niveau bac comme le bac pro en viennoiserie ou le bac pro boulanger-pâtissier, le spécialiste confiseur ;
– pour les cycles supérieurs, il y a le DTS en pâtissier confiseur (bac+2) et le bachelor en arts culinaires et organisateur événementiel.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

39 + = 41