Back to top

Une femme enceinte peut-elle manger des cornichons en bocal ?

Une femme enceinte peut-elle manger des cornichons en bocal ?

Contents

Une femme enceinte peut-elle manger des cornichons en bocal ?

Durant la période de gestation, les femmes doivent appliquer un régime alimentaire strict afin de garantir le bon développement du fœtus et leur propre santé. Pour cela, les aliments riches en vitamine et calcium sont à privilégier. Parmi les aliments riches en nutriments, il y a les cornichons. Souvent utilisé en condiment, il est fréquent que ce type de légume soit consommé hors des repas pour satisfaire les envies alimentaires liées à la grossesse. Mais existent-ils des contre-indications à sa consommation ?

Les cornichons en bocal peuvent être consommés sans danger pendant la grossesse

A priori les cornichons ne présentent pas le moindre risque pour les femmes enceintes puisque ce sont des produits naturels. Les cornichons sont composés majoritairement d’eau naturelle plus précisément une sorte d’eau distillée. Cette dernière représente 90 % des contenus du légume tandis que les 10 % restants sont constitués de vitamines et minéraux (vitamine K, potassium, calcium…).

La présence de l’eau distillée aide les femmes à éliminer les toxines qui pourraient infecter leur corps lors des premiers mois de grossesse. À noter que ces toxines mentionnées proviennent principalement des aliments jugés agressifs pour le corps (charcuteries, œufs crus…) ou encore d’une boisson alcoolisée. Pour se défendre, l’organisme va alors régurgiter les aliments qu’il juge non sains. C’est pour cette raison qu’une femme pourrait ressentir des nausées après leur consommation.

Les oligo-éléments participent quant-eux à la protection de la mère porteuse et à l’embryon. La vitamine K pourrait entre autres favorise la coagulation du sang et la vitamine C garantit que les os du fœtus se développent sans encombre. Voici quelques bienfaits que vous devez connaître à la consommation de cornichons :

Aide à la digestion

Laxatif léger

Normalise le taux de cholestérol sanguin

Améliore la fonction rénale

Protège contre les infections respiratoires aiguës

Facilite le transit intestinal

Toutefois, malgré les bienfaits des cornichons pour les femmes enceintes, il faut noter quelques inconvénients en rapport avec le processus de conservation de l’aliment. L’information à savoir est que les cornichons en bocal sont fermentés à l’aide du vinaigre ou par une technique appelée saumure.

L’utilisation du vinaigre a pour objectif d’étendre le temps de conservation, de rendre mou les cornichons et d’emmener un goût acide. Les fabricants rajoutent ensuite des arômes variés.

De son côté, la saumure est une solution saline à base de sel. Or, le sel fait partie des substances à éviter durant la grossesse puisqu’il pourrait engendrer de l’hypertension ou des problèmes cardiaques.

Pour les manger et préparer en toute sérénité

Pour éviter toute forme de risque, il est conseillé de privilégier les cornichons en bocal avec peu de sel. Pour veiller à cette recommandation, vous devez vérifier la quantité d’additifs et de sels en lisant l’étiquette. Cela dit, il n’est pas toujours facile de répondre à cette exigence en achetant un produit fini du commerce. De ce fait, vous devez privilégier les cornichons en bocal fait maison en tant que possible.

Pour préparer vos propres cornichons, vous devez d’abord trouver la bonne variété sur le marché. Certains cornichons sont croquants alors que d’autres présentent de grosses dimensions. Dans ce sens, on peut trouver les concombres anglais, libanais, le malossol ou le kirby. C’est à vous de voir la variété qui vous conviendra le mieux.

Après l’achat, soyez conscient que les cornichons mal lavés pourraient vous exposer à des dangers graves comme la toxoplasmose. En effet, les cornichons sont cultivés dans le sol. Pourtant, il y a des parasites du nom de Toxoplasma gondii qui pourraient également vivre dans le terrain de culture à cause de la présence d’un chat dans la propriété. L’infection pourrait alors engendrer des fausses-couches.

Après un lavage minutieux, il est recommandé d’intégrer les cornichons rapidement dans les bocaux pour éviter d’éventuels ramollissements.

Les cornichons peuvent être consommés crus ou faire l’objet d’une préparation au préalable. Dans cette seconde option, vous pouvez intégrer les cornichons dans une salade. Évitez aussi de retirer la peau du légume pour profiter des avantages que procurent les fibres. À noter que vous ne devez pas mélanger les cornichons avec de la mayonnaise ou des condiments épicés pour se prémunir contre les troubles gastriques.

En termes de quantité, les cornichons légèrement à consommer quotidiennement ne doivent pas excéder 200 g.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + = 23