Back to top

Comment choisir une viande de qualité ?

Comment choisir une viande de qualité ?

Lorsque vous achetez de la viande, vous recherchez le meilleur morceau qui se trouve dans le rayon. La qualité de votre plat dépend en effet en grande partie de la qualité de la viande choisie. Voici un petit guide pour vous aider à choisir une viande de qualité.

Regardez la couleur de la viande

La couleur est l’un des premiers critères de choix d’une viande. Il faut savoir qu’il n’y a pas une couleur standard pour les viandes. Elle varie en fonction du type de viande et de la méthode de conservation. En règle générale, la viande rouge doit avoir une couleur assez foncée qui varie entre le rouge et le brun. La couleur originale de la viande peut ensuite devenir varier vers des tons roses ou bruns selon la méthode de conservation.

Les meilleurs morceaux de viande que l’on trouve dans les boucheries ou chez des fournisseurs tels que Socopa ont généralement une belle couleur rouge vif. Si vous voyez une viande de couleur brune, ce n’est pas nécessairement un problème. Cela arrive souvent lorsque la viande est scellée sous vide et que la viande frotte contre l’emballage. Vous pouvez toujours la consommer sans risques.

La viande de porc, quant à elle, doit être d’un rose rougeâtre, tandis que la viande de gibier doit être brun foncé. La volaille crue peut varier d’un blanc bleuté au jaune. Toutes ces couleurs sont normales et sont le résultat direct de la race, de l’exercice, de l’âge et/ou du régime alimentaire de l’animal. Les volailles plus jeunes ont moins de graisse sous la peau, ce qui peut provoquer une coloration bleuâtre.

choisir une viande rouge de qualité

Vérifiez la texture de la viande

La viande de bœuf doit être ferme, dense et tendre. Les fibres musculaires doivent être serrées et uniformes. Si la viande semble sur le point de se désagréger, cela peut être dû à une mauvaise manipulation ou à une mauvaise qualité. La viande de volaille doit également être ferme et sèche. Si la viande est visqueuse ou collante, évitez-la. Cela vaut pour tous les types de viande, que vous achetiez du bœuf, de l’agneau, du poulet ou du porc.

Faites attention à la date limite de consommation

La viande fraîche requiert d’être vigilant avec la date limite de consommation. Il est fortement déconseillé de consommer de la viande périmée au risque d’une intoxication alimentaire. La date limite de consommation, ou DLC, varie surtout en fonction du type d’emballage.

  • L’emballage sous vide : la viande est dans un sac plastique vidé au préalable de tout oxygène. On peut consommer la viande jusqu’à 3 semaines après son emballage.
  • Le préemballage : la DLC varie de 3 à 4 jours. Il s’agit d’un emballage en barquette sous film plastique permettant le passage de l’air. Ce type d’emballages est privilégié pour son esthétique. Il peut contenir une large variété de morceaux comme les viandes à rôtir, à mijoter, à cuire à l’étouffée ou à griller. On l’utilise aussi pour les triperies courantes comme le foie, le cœur et les rognons.
  • L’emballage sous atmosphère protectrice : similaire au préemballage, le film plastique est en revanche imperméable à l’air. La DLC de ce genre d’emballage varie entre 5 et 10 jours après le conditionnement du produit.

Prenez garde à l’odeur de la viande

L’odeur est l’un des meilleurs moyens de déterminer l’état d’une viande. Même dans des conditions de conservation optimales, la viande fraîche ne dégage pas une odeur très agréable. Lorsqu’elle devient piquante ou trop forte, cela signifie que le morceau est en train de se périmer. Ne prenez pas le risque de tomber malade et jetez un morceau qui sentirait trop fort.

Examinez les étiquettes des barquettes

Les inscriptions sur l’emballage sont très importantes. En plus de la date limite de consommation, vous trouverez des informations sur l’origine de la viande (notamment à travers les labels), son degré de tendreté (sur une échelle de 1 à 3 étoiles) ou des conseils de préparation (bouillir, rôtir, frire, etc.). Pour les viandes rouges de première qualité, nous vous conseillons les emballages qui portent l’inscription Label Rouge, répondant à un strict cahier des charges.

Examinez l’emballage de la viande

L’emballage de la viande ne doit pas être abimé ni présenter aucune salissure. Même si la qualité de la viande n’en sera pas nécessairement affectée, l’emballage vous donne une indication de la façon dont elle a été manipulée. Si vous voyez des traces de saleté dans l’emballage, votre viande a probablement été manipulée avec les mêmes mains sales. Si l’emballage est endommagé, il est aussi susceptible d’être contaminé par des bactéries. Évitez également les emballages qui semblent anormalement gonflés même si la DLC est encore valide.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

8 + = 18