Back to top

Gabrielle Cluzel : qui est son mari ?

Gabrielle Cluzel : qui est son mari ?

Contents

Gabrielle Cluzel : qui est son mari ?

Née en 1971, l’auteure et journaliste française Gabrielle Cluzel est aujourd’hui la rédactrice en chef du portail web Boulevard Voltaire. Ces derniers temps, son affiche sur les médias s’est augmentée grâce à son rôle d’éditorialiste à la télé et chroniqueuse radio. Bien que l’on connaisse peu d’informations sur sa vie personnelle, elle est mariée et ils ont sept enfants. Mais qui est son mari ? Découvrons cela ensemble.

Vie familiale

Concernant sa vie personnelle, Gabrielle Cluzel reste très discrète. Tout ce qu’on sait à ce sujet c’est qu’elle est mariée et mère de 7 enfants. En étant une chrétienne déterminée, pour elle, la famille est sacrée, et le choix de ne pas divulguer de renseignements sur sa famille cible à protéger le cercle familial pour les défendre des dangers de la médiatisation, en preuve l’attaque verbale qui s’est passée devant ses enfants.

La question sur l’époux de Gabrielle Cluzel reste encore un mystère. Les seuls renseignements que l’on dispose sont qu’ils se sont rencontrés à 19 ans, qu’il est le père des 7 enfants et qu’il participe pleinement à toutes les tâches afin de préserver la balance familiale d’après Gabrielle Cluzel.

Vie professionnelle

Au début, Gabrielle Cluzel fait une formation en finance, mais elle découvre plus tard qu’elle n’est pas destinée pour ce travail. Pour entrer dans le monde du travail, Gabrielle Cluzel commence sa carrière dans un cabinet de recrutement. Témoignage de son hésitation pour découvrir sa position professionnelle, elle se réoriente après dans l’éducation. Mais elle ne résiste pas à l’appel de l’écriture, et c’est à partir de ce moment qu’elle s’oriente vers la presse et le roman.

Ses publications

À partir de 2003, Gabrielle Cluzel commence sa vie d’auteure avec la publication de son premier ouvrage intitulé « Rien de grave ». Très vite, elle enchaîne, en 2005, avec un second recueil intitulé « Un soupçon d’imprévu ». Cet ouvrage a permis à Gabrielle Cluzel, en 2006, d’être la gagnante du Prix Renaissance. Cette victoire l’incite à continuer sa vie professionnelle dans cette direction, même si le recueil suivant attendra jusqu’à 2013 pour être publié. L’ouvrage « Méfiez-vous de la France bien élevée » interprète ses valeurs, celles d’un chrétien puritain en réplique à la législation sur l’union homosexuelle ainsi que la « Manif pour tous » qui conduisent les débats manifestes en 2013. L’écriture est fine, le ton est divertissant, mais le contenu fait le sujet de plusieurs discussions. Gabrielle Cluzel défend complètement ses dispositions conservatrices grâce à une idéologie à contresens de l’opinion sociétale de l’époque, ce qui amplifie sa présence sur les médias.

« Adieu Simone ! Les dernières heures du féminisme », sorti en 2016, est le quatrième ouvrage que Gabrielle Cluzel sort. Cet ouvrage assaille le féminisme moderne. Cette fois encore, l’écriture est estimée grâce à un style propre et manipulé, mais le propos fournit une controverse dans les médias consacrés par les actes et discours des féministes radicales, quelquefois exagérés. En 2020, Gabrielle Cluzel sort son cinquième ouvrage intitulé « Enracinés ! Nous sommes tous des héritiers ». Dans ce recueil, elle protège la bourgeoisie chrétienne de province. Grâce à ce livre, elle gagne « le premier prix des lecteurs de la presse française » attribué par la presse catholique actuelle.

Son parcours professionnel

En simultané avec son amour pour le roman, Gabrielle Cluzel s’épanouit professionnellement dans le monde du journalisme. Sa carrière dans ce milieu commence par des textes dans la chronique « Femme et famille » de la presse « Monde & Vie ». Dans ce sens, elle continue par la chronique « Sur le vif » dans la revue Famille chrétienne. Elle n’en restera pas là !

Pour avancer ses existentiels de cœur, elle profitera d’un passage sur la chaîne Radio Courtoisie dans l’émission « le Libre journal de la famille et de l’enseignement ». Elle anime l’émission de 2010 à 2017. Gabrielle Cluzel complète son activité dans l’univers du journalisme par le biais des éditos et textes écrits pour le site d’actualité Boulevard Voltaire ou encore pour Valeurs actuelles.

Conclusion

Après l’obtention d’un Bac scientifique, Gabrielle Cluzel fait des formations en finance et débute sa carrière dans une agence de recrutement. Après, elle se réoriente vers l’éducation et découvre sa passion pour l’écriture. Sa victoire à un concours de nouvelles lui a permis d’accéder dans l’univers du journalisme. Elle sort un grand nombre d’articles et de romans, mais elle reste très discrète sur sa vie personnelle. Reste à connaître qui est son époux, il faut continuer les recherches. Mais par quel moyen, si la journaliste ne nous propose aucune information sur le sujet !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 − 14 =