Back to top

Lyon : pourquoi est-ce la capitale gastronomique ?

Lyon : pourquoi est-ce la capitale gastronomique ?

Paul Bocuse, la Mère Guy ou encore le saucisson brioché, à quoi vous font-ils penser ? À Lyon et sa fabuleuse cuisine, bien sûr ! Depuis 1935, grâce au critique culinaire Maurice Curnonsky, cette ville porte fièrement le titre tant convoité de « capitale de la gastronomie ». Lyon compte 20 restaurants étoilés Michelin et est réputée pour les fameux « Bouchons Lyonnais » ou ses restaurants typiques traditionnels. Focus sur le point qui fait la renommée de la ville : sa gastronomie.

Lyon : l’histoire de la capitale gastronomique

Les grands chefs comme Paul Bocuse et Mathieu Viannay ont rendu les restaurants de Lyon très célèbres. Néanmoins, l’excellence de la cuisine lyonnaise tient son origine des célèbres Mères. Ces cuisinières exceptionnelles travaillaient pour des familles bourgeoises, c’est ainsi qu’elles ont acquis leur savoir-faire. Certaines Mères décidèrent ensuite de se mettre à leur propre compte, dont la fameuse Dame Guy (la Mère Guy).

Dans sa guinguette, elle fit découvrir à tout le monde les incroyables saveurs de sa matelote d’anguille que l’impératrice Eugénie adorait. Plus tard, ses petites filles firent de la guinguette un restaurant de renom qui a permis de faire découvrir les spécialités culinaires lyonnaises aux générations futures. Par ailleurs, d’autres femmes de la lignée des Mères détiennent également une place importante dans l’histoire de la gastronomie lyonnaise. Parmi elles, on peut citer la Mère Fillioux et la Mère Brazier dont le talent pouvait égaler de grands cuisiniers de nos jours.

Lyon et ses spécialités culinaires

Lyon séduit les touristes par la qualité de sa cuisine et la convivialité des Bouchons Lyonnais. Tous les plats sont composés de produits exclusivement régionaux, ce qui les rend si exceptionnels. Vous ne pouvez pas dire que vous avez tout vu à Lyon si vous n’avez pas dégusté ses spécialités culinaires. Lyon est notamment connu pour ses grattons, des morceaux de couenne de porc grillés que l’on suggère souvent en apéritif.

spécialitées lyonnaises

Découvrez également à Lyon ses délicieuses charcutières, en particulier le saucisson brioché ainsi que les cervelas truffés ou aux pistaches. Vous ne serez certainement pas déçu par la fabuleuse quenelle qui reste une tradition depuis le XIXe siècle. Ce plat à base de farine, de beurre et de lait peut être nature ou parfumé au brochet avec une sauce langoustine. Pour parfaire votre aventure culinaire, dégustez le tablier de sapeur et le mâchon lyonnais proposés par les fameux Bouchons. Terminez votre dégustation sur une note tendre grâce au savoureux fromage blanc de Lyon.

Les adresses culinaires de Lyon

Les restaurants et les bistrots lyonnais d’aujourd’hui mettent un point d’honneur sur la préservation des traditions gastronomiques. On peut citer quelques adresses à visiter lorsque vous séjournerez à Lyon.

Le restaurant de la Mère Brazier qui se trouve dans la rue Royale a été repris par Mathieu Viannay en 2008. Ses spécialités sont la volaille de Bresse demi-deuil et les artichauts au foie gras.

Les Brasseries Georges, la Gratinée et les Halles de Lyon comptent parmi les lieux de référence de la ville. À Lyon, la plupart des restaurants ont à leur tête de célèbres chefs étoilés dont :

  • Christian Têtedoie (à l’Antiquaille),
  • David Tissot (à la Villa Florentine),
  • Jean-Paul Lacombe (à la brasserie Léon de Lyon),
  • Anthony Bonnet (à la Cour des Loges).

Ces surdoués de la cuisine forment une association appelée « Toques Blanches Lyonnaises ». Celle-ci est actuellement présidée par le chef Christophe Marguin du restaurant Le Président.

Lyon accueille les plus grands évènements culinaires du monde comme le SIRHA avec la participation de talentueux cuisiniers de différents pays. Impossible de parler de la gastronomie lyonnaise sans évoquer le nom de Paul Bocuse (le pape de la cuisine), car la ville s’est construite avec lui. En 1987, il crée le concours le plus prestigieux du Monde : le Bocuse d’Or. Malgré sa disparition, son savoir-faire subsiste. C’est pourquoi Lyon garde jusqu’à ce jour son titre de capitale de la gastronomie.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 − = 44