Back to top

Comment soulager les règles douloureuses

Comment soulager les règles douloureuses

Les règles font partie des petits désagréments que les femmes doivent gérer tous les mois dès l’adolescence jusqu’à la ménopause. Mais les choses ne se passent pas toujours facilement pour toutes les femmes. Certaines seront confrontées à ce que l’on appelle les règles douloureuses dont les causes sont variées. Pour aider ses malchanceuses, découvrez quelques moyens pour soulager les douleurs.

Utilisez un kit règle douloureuse

Les règles douloureuses sont de différents types (dysménorrhée ou liées à une endométriose). Dans cette dernière hypothèse, les femmes confrontées à cette problématique éprouveront des difficultés à réaliser des activités quotidiennes. Elles apercevront également des caillots et une quantité importante de saignement.
De son côté, la dysménorrhée se manifeste avec des tensions au bas du ventre. Elle est aussi accompagnée de maux de tête ou d’autres effets secondaires comme le vomissement. Quoi qu’il en soit, vous pouvez utiliser Le kit règles douloureuses Yonifeel afin de réduire la douleur de votre corps.
La substance est conçue avec des herbes végétales et elle joue deux rôles lors des périodes menstruelles. En effet, il permet en même temps de nettoyer l’utérus et de calmer les douleurs.

Faire du sport

La pratique d’une activité sportive est considérée parfois comme contradictoire lors des syndromes prémenstruels. Pourtant, faire du sport constitue une solution lorsque vous avez mal au ventre. L’explication est que l’oxygénation du corps aide à améliorer la circulation sanguine au niveau des parties contractées. https://www.istockphoto.com/fr/photo/mes-tripes-ne-me-font-pas-si-bien-gm1300136805-392552112
Quand même, sachez que tous les types de sport ne conviennent pas en période de règle. Les sports durs seront à éviter comme le footing, les musculations ou autre. En revanche, vous pouvez miser sur une longue marche ou le yoga.
A part l’apport en oxygène, le sport régule le taux d’endorphine dans l’organisme. Grâce à cette hormone du bien-être, vous pourriez mieux dormir. Le sport est encore une solution pour éviter les sensations de ballonnements après avoir mangé du gras et des aliments sucrés. En effet, certains profils affectionnent ses nourritures lors des règles à cause des besoins exprimés par leurs corps.

Réalisez un traitement par le chaud

La chaleur peut être utilisée en tant que remède naturel contre les spasmes musculaires. Cela est dû à deux explications. D’une part, la chaleur est en mesure de stimuler votre circulation sanguine. Et d’autre part, elle permettra de relâcher les muscles. Les spasmes musculaires vont alors s’atténuer parce que le corps commencera à se décrisper en contact avec la chaleur.
Pour exploiter la méthode thérapeutique, vous devez mettre un objet chaud sur votre dos comme une bouillotte ceinture. Il est encore possible de prendre régulièrement une douche chaude pour atteindre cet état de décontraction.
En plus de son effet relaxant, la chaleur est une anti-douleur. Il est à signaler que le traitement par le chaud fonctionne à la fois à l’extérieur et à l’intérieur du corps. Boire une tisane procurera alors un soin identique.

Prendre des médicaments

Quand la plupart des méthodes proposées paraissent inefficaces, vous devez alors prendre des médicaments. Pour cela, il y a les analgésiques, les antispasmodiques et les anti-inflammatoires.
Toutefois, il est déconseillé de prendre des médicaments par vos propres initiatives car cela pourrait devenir dangereux pour votre santé. Dans ce sens, il est recommandé de consulter un médecin. C’est d’ailleurs auprès du spécialiste que vous pourriez connaître l’origine du problème (dysménorrhée ou endométriose). Il est à mentionner que dans le cas d’endométriose, les antalgiques ne permettent pas toujours de calmer les douleurs physiques.
Les règles douloureuses peuvent également survenir à cause d’une maladie sexuellement transmissible. Les relations entre ses deux troubles sont détaillées sur l’url https://www.slate.fr/story/168260/syndrome-premenstruel-violent-peut-etre-infection-sexuellement-transmissible qui fait suite à une étude des chercheurs de l’université d’Oxford. Dans pareille circonstance, vous devez soigner le MST en amont pour éliminer les douleurs.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =