Back to top

Mode : le made in France, un critère de choix pour un achat écologique

Mode : le made in France, un critère de choix pour un achat écologique

Le made in France suscite un intérêt grandissant chez les consommateurs en raison de ses nombreux avantages. Il participe à la préservation des emplois en France, au soutien des entreprises locales et à la protection du savoir-faire national. Cette tendance est d’autant plus marquée chez les acheteurs soucieux de l’environnement. Le made in France devient alors un critère de choix pour un achat écologique.

Contents

La tendance du made in France

Le made in France est plus qu’une tendance. Il s’agit avant tout d’une prise de conscience du côté des consommateurs qui se tournent de plus en plus vers la consommation locale. La « fast fashion » fait ainsi place à la « slow fashion » avec des acheteurs qui veulent des produits sains et durables dans le temps.

Sur les podiums, les créateurs remettent en avant l’artisanat, le savoir-faire et les métiers d’art, proposant ainsi des produits avec plus de valeur. De nouveaux créateurs et de nouvelles entreprises tiennent compte de la valeur du terroir dans leurs créations et prônent des pratiques innovantes telles que :

  • la suppression des stocks,
  • la production à la commande,
  • l’utilisation de matériaux recyclés.

La beauté suit également cette tendance et propose des produits privilégiant les circuits courts. Cette révolution est portée par une nouvelle génération de consommateurs qui ont intégré cette notion dans leur mode de vie et leurs habitudes d’achat. Le made in France est donc bien plus qu’une tendance. Il représente une véritable évolution dans la façon de consommer.

Les avantages d’acheter des vêtements français

L’achat de vêtements locaux comme les jeans made in France présente de nombreux avantages.

mode made in France

Mettre en valeur le savoir-faire français

Mettre en valeur le savoir-faire français est un enjeu crucial pour de nombreuses entreprises. La préservation et la transmission du patrimoine français à travers les produits sont en effet une véritable force pour les entreprises qui souhaitent se démarquer sur le marché. Les mains des artisans français détiennent un savoir-faire unique, fruit de leur passion et de leur production artisanale. C’est un véritable trésor qui doit être valorisé et préservé.

Malheureusement, de nombreux artisans français disparaissent peu à peu, entraînant avec eux leur savoir-faire et leur patrimoine. Il existe pourtant de nombreuses façons de le préserver. Opter pour des vêtements made in France est une solution idéale pour soutenir les artisans français et encourager la transmission de leur savoir-faire. Cela permet également de garantir une qualité supérieure des produits, car les artisans français sont réputés pour leur exigence et leur perfectionnisme.

Les tricoteurs, les tisserands, les boutonniers et bien d’autres métiers artisanaux français contribuent à la richesse culturelle et économique de l’Hexagone. En valorisant leur savoir-faire et leur production, on contribue à préserver et à renforcer le patrimoine national. Chaque entreprise qui choisit de mettre en avant le savoir-faire français contribue ainsi à préserver une part de l’histoire et de l’identité de la France.

Éviter les collections éphémères

Les grandes entreprises de mode produisent des collections à une vitesse vertigineuse, mais les consommateurs ne doivent pas nécessairement suivre aveuglément les dernières tendances. Les collections sont souvent volumineuses, mais plus de produits ne signifient pas forcément une meilleure option.

En réalité, la fast fashion n’est qu’une tendance éphémère qui peut avoir des conséquences négatives sur l’environnement. Les consommateurs devraient plutôt se concentrer sur la qualité plutôt que sur la quantité de leurs vêtements, en choisissant des produits qui dureront dans le temps. Les collections éphémères ont peu d’impact positif sur la planète. Il est donc important de favoriser des choix plus durables pour l’avenir de l’environnement.

Contribuer à l’économie française

Lorsqu’ils choisissent des vêtements made in France, les consommateurs contribuent au maintien de l’activité économique locale et à la préservation des emplois. Il est encourageant de constater que de plus en plus de Français sont sensibles à cette démarche, même s’ils doivent parfois payer un peu plus cher pour ces produits locaux.

En optant pour des produits fabriqués en France, les consommateurs montrent leur volonté de participer activement à la construction d’une économie plus saine et plus résiliente. Cette prise de conscience et cet engagement pour une consommation plus responsable sont des signes positifs pour l’avenir de l’économie et de la société.

Réduction des impacts sur l’environnement

Il est important de prendre conscience que les vêtements parcourent souvent de très longues distances avant d’arriver dans les placards, avec un impact considérable sur l’environnement. C’est pourquoi l’industrie manufacturière française peut offrir une alternative plus durable, en réduisant considérablement leur empreinte écologique.

L’industrie textile est l’une des plus polluantes au monde, ce qui souligne l’importance de prendre en compte l’aspect écologique dans les choix de consommation. En optant pour des vêtements made in France, on peut minimiser l’utilisation de ressources telles que les emballages et les carburants associés au transport, ce qui réduit l’impact sur l’environnement.

Comment reconnaître un vêtement made in France ?

Les termes suivants peuvent permettre d’identifier un vêtement comme ayant été totalement ou partiellement fabriqué en France.

  • produit en France,
  • fabriqué en France,
  • made in France.

Ces marquages ne garantissent pas nécessairement que l’ensemble du produit et le processus de fabrication aient été effectués en France. Par exemple, un produit non alimentaire peut être étiqueté made in France s’il a été conçu dans l’Hexagone, même si ses matières premières proviennent d’autres pays.

Il est donc important que les fabricants utilisent ces termes de manière appropriée pour éviter de tromper les consommateurs qui cherchent à acheter des produits fabriqués en France. La direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a pour rôle de surveiller et de sanctionner les pratiques commerciales trompeuses liées à l’utilisation de ces dénominations. Il appartient également aux consommateurs de faire preuve de vigilance lorsqu’ils achètent des produits made in France et de s’assurer que les informations fournies par le fabricant sont exactes.

Achat écologique : pensez aussi au choix des matières

Lors de l’achat de vêtements made in France, il est essentiel de faire attention au choix des matières. On distingue le coton biologique cultivé sans pesticides et engrais chimiques, insecticides et OGM. Les produits utilisés sont sains, naturels et sans danger. Cela signifie que le coton biologique n’affecte pas négativement l’environnement, n’épuise pas le sol et n’est pas toxique pour les travailleurs.

Il est aussi possible de choisir des vêtements made in France en lin. Ses fibres sont très résistantes et sa culture nécessite moins de pesticides et d’eau. En été, les vêtements conçus en lin écologique ne donneront pas trop chaud grâce à leurs propriétés thermorégulatrices. Ils peuvent ainsi être portés en toute saison.

Il y a également le chanvre qui est la matière naturelle la plus écologique dans l’industrie du textile. C’est une matière qui ne pollue pas, que ce soit pendant sa culture ou sa transformation en tissu. À l’image des mauvaises herbes, le chanvre n’a pas besoin d’être irrigué. Il est insensible aux insectes et aux maladies et a une croissance rapide. Sa production ne requiert donc ni engrais ni pesticides. Les vêtements en chanvre sont ainsi à la fois naturels, sains, durables et biodégradables.

Le liège constitue aussi une bonne option pour des vêtements écologiques. Il est obtenu à partir de l’écorce de l’arbre du chêne-liège qui sert d’abri aux animaux, retient l’humidité du sol et prévient les risques d’érosion. Ce dernier est très résistant, car son écorce peut être retirée sans couper l’arbre, et l’écorce a la capacité de se régénérer après chaque récolte. Les forêts de liège constituent également une excellente barrière naturelle contre les incendies.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 − = 62